Son histoire

150 ans d’histoire inspirent le portefeuille de fromages d’exception proposé au Canada.

Des origines françaises et une histoire familiale

C’est en 1865 que Jules Bel installe en France, dans le Jura, son commerce d’affinage et de négoce de comté. Après son décès en 1904, son fils Léon Bel reprend l’affaire. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, l’industrie naissante du fromage prend son essor en France et Léon Bel pressent le potentiel du fromage fondu, bon, économique, facile à transporter et à conserver. Il se lance alors dans l’aventure industrielle et fonde, en 1922, la société anonyme des Fromageries Bel.

Visionnaire, Léon Bel dépose la marque La Vache qui rit® en 1921, pour signer un produit totalement innovant, tant par sa recette originale, sa texture fondante, sa présentation en portions individuelles, son format triangulaire, que par son emballage. Avec l’icône de marque extraordinaire créée par le célèbre illustrateur animalier Benjamin Rabier, Léon Bel, précurseur en marketing ,  innove aussi côté communication et installe un lien unique entre la marque et ses consommateurs.

Aujourd’hui, La Vache qui rit® est devenue une institution mondiale, , et d’autre marques iconiques ont été lancées ou acquises ; ce sont toujours les descendants de Jules Bel qui président toujours aux destinés de l’entreprise familiale.

Antoine Fiévet, l’actuel PDG représente la 4ème génération de l’entreprise familiale.

Des ambitions internationales et des racines canadiennes

Dès 1929, année d’implantation d’une première filiale à l’étranger, le Groupe Bel a été un précurseur dans l’exportation de fromages.

Au Canada, La Vache qui rit® fera son apparition en 1956 ; Boursin® en 1978 et Mini Babybel® en 1985.

En 2005, l’entreprise prend définitivement racine ici en créant sa filiale Bel Canada qui a dynamisé le développement des activités du Groupe de manière pan-canadienne et a mis en place uns stratégie de production locale.